TABLE DES MATIÈRES.
I
NOTICE HISTORIQUE
1
INTRODUCTION CRITIQUE AU PREMIER LIVRE
5
Argument analytique du premier livre
29
LIVRE PREMIER
33
Argument analytique du second livre
71
LIVRE SECOND
73
Argument analytique du troisième livre
101
LIVRE TROISIÈME
103
LIVRE QUATRIÈME
124
LIVRE CINQUIÈME
130
Argument du sixième livre
131
LIVRE SIXIÈME
135
Songe de Scipion
138
II
EXTRAITS DES PLUS CÉLÈBRES OUVRAGES DE POLITIQUE, PROPRES
A COMPLÉTER ET A ÉCLAIRCIR L'OEUVRE DE CICÉRON.
PLATON.
Nécessité de la philosophie pour la politique. - Pourquoi les philosophes s'éloignent actuellement des charges publiques. - Comment ils doivent y revenir un jour
151
Nature et vices de l'oligarchie
160
Comment les excès de la démocratie engendrent la tyrannie
162
Portrait du tyran. - Analogie de l'âme tyrannisée par la passion, de l'État tyrannique et du tyran
167
ARISTOTE.
Examen des deux opinions opposées qui recommandent ou qui prescrivent la vie politique. - L'activité est le véritable but de la vie, aussi bien pour les individus que pour l'État. - L'activité politique ne doit pas être séparée de la justice. - L'activité suprême est celle de la pensée qui prépare et gouverne les actes extérieurs
173
De l'État. - Origine de la société. - Elle est un fait de nature. - La famille. - Le village. - L'État. - L'homme est un être social
175
Divisions des gouvernements en gouvernements d'intérêt général et gouvernements d'intérêt particulier. - Nécessité de concilier l'égalité des droits et l'Inégalité des fonctions. - Véritable but de l'État
178
De la souveraineté. - Prétentions réciproques et également excessives de la foule et de la minorité. - Arguments divers en faveur de la souveraineté populaire. - Objections et réponses. - La souveraineté doit appartenir, autant que possible, aux lois fondées sur la raison
181
A qui appartient la souveraineté? Pour le savoir, on ne peut tenir compte que des droits et des avantages vraiment politiques, et non des avantages quels qu'ils soient: noblesse, fortune, courage militaire, vertu. - Insuffisance des prétentions exclusives. - L'égalité est, en général, le but que le législateur doit se proposer, afin de les concilier
184
De la royauté absolue. - Vaut-il mieux remettre le pouvoir à un seul individu qu'à des lois faites par des citoyens éclairés et honnêtes?
Supériorité de la loi sur la volonté absolue du prince. - La loi vaut mieux que le pouvoir arbitraire
De la démocratie. - Influence désastreuse des démagogues dans les démocraties où la loi a cessé d'être souveraine. - Tyrannie du peuple égaré par ses flatteurs
193
Excellence politique de la classe moyenne
194
Critique de la République de Planton par Aristote. - Appréciation du communisme
196
Portrait du tyran. - Divers moyens qu'il est obligé de mettre en oeuvre pour se maintenir
199
POLYBE. - Les diverses formes de gouvernement
204
FÉNELON. - Fragments sur la politique
205
MONTESQUIEU. - LIVRE Ier DE L'ESPRIT DES LOIS.
Des lois en général.
CHAPITRE I. - Des lois dans le rapport qu'elles ont avec les divers êtres. Appendice aux livres I et III de la République.
206
CHAP. II. - Des lois de la nature
208
CHAP. III. - Des lois positives
210
LIVRE II.
Des lois qui dérivent directement de la nature du gouvernement.
CHAP. II. Du gouvernement démocratique
212
LIVRE III.
CHAP. III-V. - Principes vitaux des divers gouvernements. - Nécessité de la vertu dans la démocratie
216
La vertu dans les gouvernements démocratiques
219
Corruption de la démocratie. - De l'esprit d'égalité extrême
220
Du despotisme
220
Définition de la vraie liberté politique. - Théorie de la séparation des trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire)
223
Sur l'esclavage
227
De la sévérité des peines. Ses inconvénients
228
De la puissance législative chez les Romains
231
De la puissance exécutive chez les Romains
232
De la puissance judiciaire chez les Romains
233
J. J. ROUSSEAU.
Qu'est-ce que la loi? - La loi civile et politique doit être l'expression de la volonté nationale
237
Du gouvernement. - Divers pouvoirs qui le constituent. - Rapport du gouvernement à l'État
239
Nécessité de séparer le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif. - Le peuple en corps ne peut pas être à la fois législateur et magistrat
241
Du droit du plus fort. - Différence de la force et du droit. - La puissance n'oblige que si elle est légitime
241
De l'esclavage. - Caractère sacré et inaliénable de la liberté humaine. - Réfutation des théories de Grotius sur l'esclavage
242
V. COUSIN.
Appréciation de la doctrine qui nie le droit naturel et la sociabilité de l'homme. (Doctrine de Calliclés dans le Gorgias, de Thrasymaque dans la République de Platon, de Philus dans la République de Cicéron, et de Hobbes dans les temps modernes.)
246
Différence du droit et du désir
253
Des droits naturels de l'homme. Leur rapport avec la justice. - Du droit de propriété. - Le but de tout gouvernement est la protection des droits
255
Des devoirs de charité qui incombent au gouvernement, ou de la charité publique
264
du droit civil et du droit politique. - De la souveraineté
272