TABLE DES MATIÈRES
CONTENUES
DANS LE SIXIÈME VOLUME.
LE LIVRE DES FAIS ET BONNES MEURS DU SAGE ROY CHARLES V, par CHRISTINE DE PIZAN.
 
CI COMMENCE LA TROISIEME ET DERRENIERE PARTIE DE CE LIVRE, LAQUELLE PARLE DE SAGECE ET DES SCIENCES EN LA PERSONNE DU ROY CHARLES.
1
CHAPITRE I. Prologue.
1
CHAP. II. Ci dist que c'est que sagece, et quelz choses y sont comprises.
3
CHAP. III. Ci preuve comment le roy Charles fu vray philozophe; et que est philozophe.
5
CHAP. IV. Comment le roy Charles estoit astrologien; et que est astrologie.
8
CHAP. V. Comment le roy Charles avoit grant entendement; et qu'est entendement.
10
CHAP. VI. De prudence et art en la personne du roy Charles; et que c'est.
11
CHAP. VII. Ci dit encore de la prudence du roy Charles sus la pourvéance du bien commun.
15
CHAP. VIII. Comment le roy Charles tenoit ses subgiez en amour; et preuves que ainssi doye estre fait.
18
CHAP. IX. Comment le roy Charles desservoit, par ses mérites, qu'il fust craint et amez.
19
CHAP. X. Ci dit les bonnes condicions qui en prince doivent estre, lesquelles le roy Charles avoit.
21
CHAP. XI. Ci dit comment le roy Charles estoit droit artiste et apris és sciences; et des beauls maçonnages qu'il fist faire.
22
CHAP. XII. Comment le roy Charles amoit livres; et des belles translacions qu'il fist faire.
26
CHAP. XIII. Comment le roy Charles amoit l'université des clercs; et comment elle vint à Paris.
29
CHAP. XIV. Ci commencent les chapitres d'aucuns moz substancieux que le roy Charles dist, et d'autres addicions.
31
CHAP. XV. Comment le roy Charles respondy agmoderéement à ceulx qui le hastoyent.
33
CHAP. XVI. Comment le roy Charles approuva diligence.
34
CHAP. XVII. Ci dit ce que le roy Charles dist au propoz de ceulx qu'on fait mourir à tort.
38
CHAP. XVIII. Ci dit ce que le roy Charles respondi à aucuns barons de Bretaigne.
38
CHAP. XIX. Comment le roy Charles approuva plus le sage homme povre que le riche nice.
39
CHAP. XX. Ci dit ce que le roy Charles dist de celluy qui s'estoit occis, par soy trop fier en son art.
41
CHAP. XXI. Comment le roy Charles approuva la pacience qu'il vid avoir à un de ses gens.
43
CHAP. XXII. Ci dit la sage response que le roy Charles rescripst à un clerc mathématicien.
44
CHAP. XXIII. Comment le roy Charles envoya querre une bonne dame de trés esleue vie.
46
CHAP. XXIV. Ci dit de quoy vint ce que on dit: "Gardez-vous des charretes."
48
CHAP. XXV. Comment le Roy taussa (taxa) son officier changeur à cinq cens frans.
49
CHAP. XXVI. Ci dit ce que le Roy dist de dissimulacion.
53
CHAP. XXVII. Comment le Roy approuva la vertu de peu de lengage.
54
CHAP. XXVIII. Le sage avis que le Roy ot contre la cautele d'un de ses officiers.
55
CHAP. XXIX. Response que le roy Charles feist à la parolle qu'apporterent les héraulx venans d'Angleterre.
58
CHAP. XXX. Ci dit ce que le roy Charles dist de la félicité de seigneurie.
59
CHAP. XXXI. Comment, pour le grant sens et vertu du roy Charles, les princes de tous pays desiroyent son affinité, aliance et amour.
60
CHAP. XXXII. Comment le roy Charles avoit propres gens instruis en honneurs et noblece, pour recepvoir tous estrangiers.
62
CHAP. XXXIII. Comment l'empereur de Romme escripst au roy Charles qu'il le vouloit venir veoir.
64
CHAP. XXXIV. Comment le roy Charles envoya ses freres au devant de l'Empereur.
67
CHAP. XXXV. Comment l'Empereur se parti de Saint Denis pour venir à Paris; et les beaulx chevaulx que le Roy lui envoya.
69
CHAP. XXXVI. Comment le roy Charles ala au-devant de l'Empereur.
70
CHAP. XXXVII. Ci dit la belle ordonnance et grant magnificence qui fu à l'entrée de Paris, à la venue de l'Empereur.
74
CHAP. XXXVIII. Comment le roy Charles receupt au palais l'Empereur.
76
CHAP. XXXIX. Ci dit les présens que la ville de Paris fist à l'Empereur.
78
CHAP. XL. Ci dit la solemnité qui fu; le jour de la Tiphaine, au palaiz, que l'Empereur disna avec le Roy.
80
CHAP. XLI. Ci dit les assietes des tables, et les barons qui y estoient.
82
CHAP. XLII. Comment le Roy mena l'Empereur au Louvre.
84
CHAP. XLIII. Comment le roy Charles parla au conseil, présent l'Empereur, du tort que le roy d'Angleterre avoit vers lui.
86
CHAP. XLIV. Ci dit la grant offre que l'Empereur fist au roy Charles.
90
CHAP. XLV. Comment l'Empereur ala faire son pellerinage à Saint Mor.
93
CHAP. XLVI. Ci dit les beaulx et riches dons que le roy Charles envoya à l'Empereur et son filz.
94
CHAP. XLVII. Ci dit la departie de l'Empereur.
96
CHAP. XLVIII. Ci dit les juridicions que l'Empereur donna au Daulphin.
97
CHAP. XLIX. Récapitulation de ce que dit est.
98
CHAP. L. Ci dit la mort de la Royne.
100
CHAP. LI. Ci dit la mort pape Grégoire.
102
CHAP. LII. Comment fu escript au roy Charles qu'il se gardast de ceulx qui le cuidoyent empoisonner.
103
CHAP. LIII. Comment les nouvelles vindrent que les cardinaulx, à Romme, avoyent esleu à pape Berthelemy.
105
CHAP. LIV. Ci dit comment le roy Charles receupt lectres des cardinaulx, que Barthelemy n'estoit mie justement esleu, et qu'il n'estoit pas pape.
106
CHAP. LV. Ci dit comment le Roy receut lectres desdis cardinaulx, qu'ilz avoyent laissié ledit Barthelemy.
108
CHAP. LVI. Comment les cardinaulx esleurent pape Clément.
110
CHAP. LVII. Comment le roy Charles signifia à pluseurs princes que lui, bien informez de la vérité, s'estoit desclairiez pour pape Clément.
111
CHAP. LVIII. Comment Barthelemy fist vingt-neuf cardinauls.
112
CHAP. LIX. Ci dit la mort de l'empereur Charles.
114
CHAP. LX. Comment le cardinal de Limoges vint à Paris, de par pape Clément.
114
CHAP. LXI. Récapitulacion du scisme en saincte Esglise.
115
CHAP. LXII. Comment le roy Charles avoit entencion de faire tant que conseil general fust assemblé sur le fait de l'Esglise.
116
CHAP. LXIII. Ci retourne à parler encore de l'entendement des sciences.
118
CHAP. LXIV. Ci dit encore de ce mesmes.
121
CHAP. LXV. Des sens du corps.
124
CHAP. LXVI. Ci dit encore de prudence.
125
CHAP. LXVII. Ci dit encore des sciences, et de ceulx qui les trouverent.
127
CHAP. LXVIII. Ci dit de poésie.
132
CHAP. LXIX. Quel bien vient des choses dessusdictes.
134
CHAP. LXX. Ci commence à parler de l'approchement de la fin du roy Charles, et de la mort messire Bertram.
136
CHAP. LXXI. Ci dit le trespassement et belle fin du roy Charles.
137
CHAP. LXXII. La fin et conclusion de ce livre.
145
OBSERVATIONS SUR L'HISTOIRE DE CHARLES V.
147
AVERTISSEMENT SUR L'HISTOIRE DE BOUCICAUT, ET SUR LES MÉMOIRES DE FÉNIN.
167
TABLEAU DU RÈGNE DE CHARLES VI.
171
NOTICE SUR BOUCICAUT.
363
LE LIVRE DES FAICTS DU BON MESSIRE JEAN LE MAINGRE, DIT BOUCICAUT, MARESCHAL DE FRANCE ET GOUVERNEUR DE GENNES.
373
PREMIERE PARTIE.
 
CHAPITRE I: PROLOGUE. Cy commence le livre des faicts du bon messire Jean Le Maingre, dit Boucicaut.
375
CHAP. II. Cy dit par quel mouvement ce present livre fut faict.
378
CHAP. III. Cy dit de quels parens fut le mareschal Boucicaut; et de sa naissance et enfance.
379
CHAP. IV. Encores de l'enfance du dict Boucicaut.
383
CHAP. V. Cy dit de la premiere fois que Boucicaut prist à porter armes.
386
CHAP. VI. Cy dit comment en jeune aage Boucicaut voulut poursuivre les armes, et se prist à aller en voyages.
388
CHAP. VII. Cy devise les essais que Boucicaut faisoit de son corps, pour soy duire aux armes.
390
CHAP. VIII. Cy parle d'amour, en demonstrant par quelle maniere les bons doivent aimer, pour devenir vaillans.
392
CHAP. IX. Comme amour et desir d'être aimé creust en Boucicaut courage et volonté d'estre vaillant et chevaleureux.
396
CHAP. X. Comment Boucicaut fut faict chevalier; et des voyages de Flandres.
399
CHAP. XI. Comment Boucicaut feut la premiere fois en Prusse; et puis comment la deuxiesme fois il y retourna.
403
CHAP. XII. Comment Boucicaut, apres le retour de Prusse, alla avec le duc de Bourbon devant Taillebourg et devant Vertueil, qui furent pris, et autres chasteaux en Guyenne.
405
CHAP. XIII. Comment le duc de Bourbon laissa Boucicaut és frontieres son lieutenant, et comment il jousta de fer de glaive à Sicart de La Barde.
408
CHAP. XIV. Comment Boucicaut jousta de fer de glaive à deux Anglois appellés Pierre de Courtenay et Thomas de Clifort.
413
CHAP. XV. Comment Boucicaut alla en Espaigne; et comment au retour le seigneur de Chasteauneuf, anglois; entreprist à faire armes à luy, vingt contre vingt, et puis ne le voulut.
416
CHAP. XVI. Comment Boucicaut alla outre mer, où il trouva le comte d'Eu prisonnier.
421
CHAP. XVII. De l'emprise que Boucicaut feit, luy troisiesme, de tenir champ trente jours à la jouste à tous venans, entre Boulongne et Calais.
424
CHAP. XVIII. Comment Boucicaut alla la troisiesme fois en Prusse; et comment il voulut venger la mort de Guillaume de Duglas.
431
CHAP. XIX. Comment Boucicaut fut faict mareschal de France.
434
CHAP. XX. Comment Boucicaut alla avec le Roy à Boulongne au traicté; et la charge de gens d'armes que le Roy lui bailla apres pour aller en plusieurs voyages; et comment il prit le Roc du Sac.
438
CHAP. XXI. Comment le mareschal Boucicaut alla en Guyenne; et les forteresses qu'il y prit.
441
CHAP. XXII. Cy commence à parler du voyage de Hongrie; comment le comte d'Eu admonesta le mareschal d'y aller.
443
CHAP. XXIII. Comment le comte de Nevers voulut aller au voyage de Hongrie; et comment il fut faict chevetaine de toute la compaignée des François qui là allerent.
446
CHAP. XXIV. De plusieurs villes que le roy de Hongrie prist sur les Turcs, par l'aide des bons François; et comment Boucicaut entre les autres bien s'y porta.
448
CHAP. XXV. De la fiere bataille que on dict de Hongrie, qui feut des chrestiens contre les Turcs.
454
CHAP. XXVI. De la grand pitié du martyre que on faisoit des chrestiens devant Bajazet; et comment le mareschal fut respité de mort.
464
CHAP. XXVII. Comment les nouvelles veindrent en France de la dure desconfiture de nos gens.
467
CHAP. XXVIII. Comment le comte de Nevers fut emmené prisonnier à Burse; et plusieurs autres barons. Et de la rançon que on envoya à Bajazet, et du bien faict du mareschal.
470
CHAP. XXIX. Comment apres le retour de Hongrie le Roy envoya le mareschal en Guyenne, à belle compaignée de gens d'armes, sur le comte de Perigort, qui s'estoit rebellé contre luy. Si le prit, et amena prisonnier au Roy.
476
CHAP. XXX. Comment l'empereur de Constantinople envoya requerir secours au Roy contre les Turcs, et il y envoya le mareschal à belle compaignée.
479
CHAP. XXXI. Comment le mareschal s'en alla par mer à belle compaignée; et l'affaire qu'il eut aux sarrasins.
482
CHAP. XXXII. La grand chere et joye que l'Empereur feit au mareschal et à sa compaignée; et comment ils allerent courir tost sus aux sarrasins.
485
CHAP. XXXIII. Des villes et chasteaux que l'Empereur, le mareschal et leur compaignée prirent sur sarrasins.
488
CHAP. XXXIV. Comment l'Empereur s'en voulut venir en France pour demander aide au Roy, pour ce que argent et vivres leur failloient, etc.
494
CHAP. XXXV. Comment le seigneur de Chasteaumorant feit bien son debvoir de garder Constantinople; et la famine qui y estoit, et le remede qui y feut mis.
497
CHAP. XXXVI. Comment l'Empereur veint en France, et comment le mareschal y arriva devant.
499
CHAP. XXXVII. Cy devise comment l'empereur de Constantinople eut paix avec Bajazet, et comment le Tamburlan l'en vengea; et de la mort de Tamburlan.
501
CHAP. XXXVIII. Comment le mareschal eut grand pitié de plusieurs dames et damoiselles, et entreprist l'ordre de la Dame blanche à l'escu verd, par lequel il s'obligea à la deffence d'elles.
504
CHAP. XXXIX. Le contenu des lettres d'armes par lesquelles se obligeoient treize chevaliers à defendre le droict de toutes gentils-femmes à leur pouvoir.
507
FIN DU SIXIÈME VOLUME.