TABLE DES MATIÈRES
CONTENUES
DANS LE CINQUIÈME VOLUME.
ANCIENS MEMOIRES SUR DU GUESCLIN.
 
CHAPITRE XXVII. De la rançon que paya Bertrand au prince de Galles, et du voyage qu'il fit en Espagne avec tout son monde.
1
CHAP. XXVIII. De la grande bataille que Bertrand gagna sur le roy Pierre, qui, chez les sarrazins, tomba entre les mains d'un juif.
15
CHAP. XXIX. De la derniere bataille que gagna Bertrand sur le roy Pierre, qui fut ensuite assiegé dans le château de Montiel, où il se retira.
31
CHAP. XXX. De la prise du roy Pierre par le Besque de Vilaines.
44
CHAP. XXXI. De la ceremonie qui se fit en l'hôtel de Saint Paul, à Paris, par Charles le Sage, en donnant l'épée de connetable à Bertrand, qui, sous cette qualité, donna le rendez-vous à touttes ses troupes dans la ville de Caën pour combattre les Anglois.
68
CHAP. XXXII. De la prise du fort de Baux et de la ville de Bressiere, et de la sortie que les Anglois firent de Saint Maur sur Loire, aprés y avoir mis le feu, mais qui furent ensuite battus par Bertrand devant Bressiere.
90
CHAP. XXXIII. De la défaite et de la prise du comte de Pembroc devant La Rochelle, par les flotes de France et d'Espagne.
110
CHAP. XXXIV. De plusieurs places conquises par Bertrand sur les Anglois, et de la reddition de celle de Randan, devant laquelle il mourut aprés qu'on luy en eut porté les clefs.
124
OBSERVATIONS RELATIVES AUX MÉMOIRES SUR DU GUESCLIN.
141
PIÈCES JUSTIFICATIVES.
177
I. Lettre de Du Guesclin à Felleton.
177
II. Acte signé par Jean de Grailly, captal de Buch, pendant sa captivité.
179
III. Exemple des cantiques latins qu'on chantoit en France du temps des ravages arrivés depuis la prise du roy Jean, etc.
181
IV. Alliance entre Bertrand Du Guesclin et Olivier de Clisson.
182
V. Extrait d'un registre de la chambre des comptes de Paris. Signatum D. Incipit 1359. Finit 1381.
185
VI. Testament de Du Guesclin.
185
Codicille du testament de Du Guesclin.
190
VII. Détails de la cérémonie célébrée en 1389 à Saint-Denis, en l'honneur de Du Guesclin.
192
VIII. Acte par lequel Du Guesclin donne la terre de Cachamp au duc d'Anjou.
197
IX. Lettre de Bertrand Du Guesclin au duc d'Anjou.
198
AVERTISSEMENT SUR LE LIVRE DES FAIS.
200
LE LIVRE DES FAIS ET BONNES MEURS DU SAGE ROY CHARLES V, par CHRISTINE DE PIZAN.
201
NOTICE SUR LA VIE ET SUR LES OUVRAGES DE CHRISTINE DE PISAN.
203
OUVRAGES DE CHRISTINE DE PISAN.
 
VERS: Ballades, Rondeaux, Lays, Virelays et autres Poésies mêlées.
226
PROSE.
236
CI COMMENCE LA PRIMIERE PARTIE DU LIVRE DES FAIS ET BONNES MEURS DU SAGE ROY CHARLES.
245
CHAPITRE I. Prologue.
245
CHAP. II. Quel fu la cause, et par quel commandement ce livre fu fait.
247
CHAP. III. Ci dit la cause pourquoy ce présent volume sera traictié en distinction de trois parties.
248
CHAP. IV. Quel chose est noblece de courage.
249
CHAP. V. Dont vint, et de quelz gens, et en quel temps la primiere naiscence et racine des rois de France et des Françoiz.
251
CHAP. VI. Nativité du roy Charles.
253
CHAP. VII. De la jeunesse du roy Charles, et comment c'est grant péril quant administracion de bonne doctrine n'est donnée aux enfens des princes.
255
CHAP. VIII. Couronnement du roy Charles, et comment, tost aprés, prist à suivre la rigle de vertu.
257
CHAP. IX. Cy parle de jeunesse, et de ses condicions.
259
CHAP. X. Ci dit encore de ce mesmes.
261
CHAP. XI. Ci dit encore de jeunesse.
263
CHAP. XII. Du temps de discrécion et d'aage parfaict.
266
CHAP. XIII. Ci dit encore de l'aage de meureté.
268
CHAP. XIV. Preuves, par raison et exemples, de la noblece du corage du sage roy Charles.
271
CHAP. XV. Comment le roy Charles estably l'Etat, de son vivant, en belle ordonnance.
273
CHAP. XVI. Exemples de princes virtueux et de vie bien ordonnée, ramenant, à propoz du roy Charles, comment en toutes choses estoit bien riglé.
275
CHAP. XVII. Phisonomie et corpulance du roy Charles.
280
CHAP. XVIII. Comment le roy Charles se contenoit en ses chasteaulx, et l'ordre de son chevauchier.
281
CHAP. XIX. Ordonnance que le roy Charles tenoit en la distribution des revenus de son royaume.
283
CHAP. XX. Rigle que le roy Charles tenoit en l'estat de la Royne.
284
CHAP. XXI. Ci dit l'ordre que le roy Charles mist en la nourriture et discipline de ses enfans.
287
CHAP. XXII. Ci commence à parler des vertus du roy Charles, et primierement de sa prudence et sagece.
288
CHAP. XXIII. De la vertu de justice ou roy Charles.
289
CHAP. XXIV. De la benignité et clémence du roy Charles.
291
CHAP. XXV. Ci dit encore de ce mesmes, et d'autres ystoires approvées.
294
CHAP. XXVI. Comment humilité est convenable, et fait à loer en hault prince.
298
CHAP. XXVII. Du vitupere (mépris) aux orguilleux, et mains exemples.
299
CHAP. XXVIII. De la libéralité et sage largece du roy Charles.
304
CHAP. XXIX. De la vertu de chasteté en la personne du roy Charles.
306
CHAP. XXX. Ci dit de sobriété, louée en la personne du roy Charles.
308
CHAP. XXXI. De la vertu de vérité en la personne du roy Charles.
309
CHAP. XXXII. De la vertu de charité en la personne du roy Charles.
312
CHAP. XXXIII. De la dévocion du roy Charles.
316
CHAP. XXXIV. Encore de la dévocion du roy Charles, et autres exemples.
319
CHAP. XXXV. Comment en donner dons doit avoir mesure, et comment folle largece si est vice.
320
CHAP. XXXVI. Ci est la conclusion de la primiere partie.
324
CI COMMENCE LA DEUXIEME PARTIE DE CE PRÉSENT VOLUME, LAQUELLE PARLE DE CHEVALERIE, EN REPLIQUANT (l'appliquant) A LA PERSONNE DU ROY CHARLES.
325
CHAPITRE I. Prologue.
325
CHAP. II. Comment seigneuries temporelles furent au monde primierement establies, et comment ordre de chevalerie fu trouvé.
328
CHAP. III. Ci dit quatre graces neccessaires à chevalerie, que ot le roy Charles.
333
CHAP. IV. Quel similitude peut estre bailliée à chevalerie.
334
CHAP. V. Preuves comment le roy Charles pot estre dit vray chevalereux.
337
CHAP. VI. Comment le roy Charles avisa, par bon sens, d'en faire aler les GRANS COMPAIGNES de France.
338
CHAP. VII. Comment, pour le sens et bel gouvernement du roy Charles, aucuns barons se vindrent rendre à luy.
340
CHAP. VIII. Comment le roy Charles envoya deffier le roy d'Angleterre.
341
CHAP. IX. Comment le roy Charles se pourvey sus le fait de la guerre, et des conquestes que tantost il fist.
343
CHAP. X. Comment le Roy, par son sens, moult conquestoit en ses guerres, nonobstant n'y alast; et la cause pourquoy n'y aloit.
345
CHAP. XI. Ci commence à parler des freres du roy Charles, et primierement du duc d'Anjou.
347
CHAP. XII. Du duc de Berry.
351
CHAP. XIII. Du duc de Bourgongne.
352
CHAP. XIV. Du duc de Bourbon.
358
CHAP. XV. Des filz du roy Charles, et primierement du roy Charles.
363
CHAP. XVI. Du duc d'Orliens.
369
CHAP. XVII. Ci dit d'aucuns du sang royal, et de tous en général, et des nobles de France.
375
CHAP. XVIII. Cy respont Cristine à aulcuns redargus (critiques) que on luy pourroit faire.
377
CHAP. XIX. Comment le roy Charles fist messire Bertram Du Clequin connestable.
380
CHAP. XX. Comment les chevalereux firent grant feste de ce que messire Bertram fu fait connestable.
383
CHAP. XXI. Ci dit que il est expédient réciter ce que les aucteurs traictent en leur livres, de chevalerie.
384
CHAP. XXII. La cause pourquoy les François sont bonnes gens d'armes.
387
CHAP. XXIII. Ci dit des loanges dudit connestable.
388
CHAP. XXIV. Comment messire Bertram ala aprés les Anglois, qu'il desconfit.
389
CHAP. XXV. Ci dit d'aucunes fortreces que messire Bertram assigia et prist.
391
CHAP. XXVI. Comment le roy Edoart envoya son filz le duc de Lancastre en France, à tout grant ost, qui gaires n'y fist.
394
CHAP. XXVII. Comment le duc de Lancastre s'en retourna en son pays à pou d'esploit.
397
CHAP. XXVIII. Des chasteauls et villes qui furent pris en plusieurs pars du royaume par les Françoiz.
399
CHAP. XXIX. Comment le roy Charles, nonobstant sa bonne fortune en ses guerres et sa grant poissance, se consenty à traictié de paix aux Angloiz.
401
CHAP. XXX. De la force et poissance que le roy Charles avoit en pluseurs grans armées sus ses ennemis.
403
CHAP. XXXI. Des principaux barons que le roy Charles tenoit continuelement, à grant ost, sur les champs, en pluseurs pars.
405
CHAP. XXXII. Comment, pour le grand renom de la sagece et bonne fortune du roy Charles, encore pluseurs barons se vindrent rendre à luy.
408
CHAP. XXXIII. Des gens d'armes que le Roy envoya en Bretaigne, et le bon esploit que ilz y firent.
411
CHAP. XXXIV. Comment le roy Charles ot auques (presque) toute recouvrée la duchié de Guienne.
415
CHAP. XXXV. Comme auques toute la duchié de Bretaigne demoura au roy Charles.
417
CHAP. XXXVI. Les chasteaulx et villes que le duc de Bourgongne prist en une saison de peu de temps.
419
CHAP. XXXVII. Comment le roy Charles estoit sage, et és conquestes faire, et en gardant les choses conquises.
422
CHAP. XXXVIII. Ci dit le navire que le roy Charles tenoit sur mer.
425
CHAP. XXXIX, le derrenier de ceste partie, qui conclut par ce que dit est, le roy Charles estre vray chevalereux.
427
FIN DU CINQUIÈME VOLUME.